Tout savoir sur WordPress

Bien configurer WordPress pour le référencement

Ce guide est l’occasion de découvrir les astuces de bases pour bien configurer WordPress pour le référencement naturel.

Avant de se concentrer sur l’aspect technique de WordPress, il est indispensable d’avoir quelques notions théoriques sur le référencement. Aussi, pour les non-initiés, je vous suggère de lire ce Guide SEO – bien référencer son site. Vous pouvez également lire un ou plusieurs livres parmi cette liste de livres blancs. Ils sont gratuits et très bien faits, notamment les deux premiers.

Nous commençons ici par le début, c’est à dire la base de la base, en considérant que vous êtes en train de créer votre tout premier site ou blog via WordPress. Le niveau de difficulté et la complexité des points abordés augmentera au fur et à mesure des numéros.

Comment paramétrer WordPress pour le référencement ?

Quelques règlages importants

Ce que je vais dire ici peut paraître idiot, mais c’est pourtant le premier aspect auquel vous devez penser. La façon de paramétrer les options proposées par le CMS jouent  sur votre référencement.

Pour commencer, le titre et la description de votre site doivent être renseignés dans les champs prévus à cet effet. Dans les réglages générales, vous pouvez indiquer le titre du site et le slogan (qui correspond en fait à la description de votre site).

Ensuite, dans les options de lectures il y a une option qui semble anodine au premier abord, mais qui peut s’avérer utile. Souhaitez-vous avoir en page d’accueil les derniers articles ou bien une page statique ? Dans le premier cas, assurez-vous de n’afficher que des extraits (les 5 premières lignes par exemple) plutôt que les articles en entier. Ceci pour éviter d’avoir un contenu dupliqué (on appelle cela le DUST). A noter qu’une page statique en accueil n’est pas la meilleure option : Google aime bien les pages qui sont régulièrement mise à jour, la page d’accueil étant la première du site, il faut qu’elle soit bien référencée. Tout dépend néanmoins ce que vous souhaitez faire.

Les options de discussion sont intéressantes pour améliorer la notoriété de votre site. Autoriser les commentaires vous permet d’appuyer l’importance d’un article. Plus il est commenté, plus il aura de l’importance pour Google. Notifier les autres blogs liés depuis le contenu de vos articles est également utile. Le webmaster d’un site vers lequel vous avez mis un lien sera content d’avoir un backlink et sera peut-être enclin à en faire un vers votre site.

L’onglet vie privée me semble évidemment le plus important. Pour être référencé, l’option Demander aux moteurs de recherche d’indexer ce site est obligatoire. Sans cela, votre site n’apparaîtra même pas sur Google, ce qui serait fâcheux, vous en conviendrez.

La ré-écriture d’URL

Ce réglage indispensable au bon référencement de votre site peut être indiqué via l’onglet permaliens du menu Réglages de WordPpress. Selon la stratégie de référencement que vous avez mise en place, la configuration peut varier. Par défaut, je vous conseille la structure personnalisée suivante: /%category%/%postname%/

Les URL de votre site seront alors composées comme ceci: http://www.monsite.fr/nomdelacategorie/titre-de-l-article/

Selon les cas, vous pouvez aussi prendre en compte la date ou le pseudo de l’auteur par exemple. Les différents permaliens possibles sont expliquées sur cette page du blog officiel de WordPress. Tout dépend ce que vous souhaitez mettre en avant.

Modifier un permalien sous WordPress
Modifier un permalien sous WordPress

Lorsque vous rédigez votre article, vous pouvez bien entendu modifier l’URL. Il n’est pas obligatoire qu’elle corresponde exactement au titre de l’article, notamment parce que certains mots ne sont pas utiles pour le référencement (par exemple, les mots de liaison comme « de », « les », « à », etc.). Pour cela, il suffit de cliquer sur modifier et de remplir le champ, comme sur l’image ci-dessus.

Vous remarquerez que j’ai fait le choix d’enlever « guide » et « référencement ». Ces termes ont beaucoup de concurrence, il est très difficile d’être bien positionné sur ces deux mots-clés. C’est pourquoi, j’ai choisi de ne pas les mettre en avant.

Catégories et mots-clés

Catégories et mots-clés dans WordPress
Catégories et mots-clés dans WordPress

L’usage de catégories semble évident pour plusieurs raisons: trier des articles, faire des liens de menu, etc. Mais l’une des raisons que l’on oublie souvent, c’est le référencement.

La première chose à savoir, c’est comprendre comment fonctionne WordPress. Au niveau de l’URL, si vous avez mis la structure que j’ai proposé plus haut, la catégorie apparait avant le titre de l’article. Mais que se passe-t-il si vous attribuez plusieurs catégories au même article ? Il n’en utilisera qu’une seule dans l’URL. Pour cette raison, de nombreux blogs ont fait le choix de n’associer un article qu’à une seule catégorie. C’est le cas de presse-citron par exemple.

L’usage de plusieurs catégories facilite la recherche. C’est aussi utile pour faire apparaitre l’article dans des listes d’articles différentes. On peut penser que cela optimise le référencement, mais justement, non. Si vous affichez l’article dans la catégorie « toto » et que l’article utilise la catégorie « dupont » dans l’URL, Google peut penser qu’il y a une mauvaise répartition du contenu dans la navigation.

Mais pas de panique, il y a une solution : liez vos articles à des tags, plutôt qu’à plusieurs catégories. C’est là qu’intervient l’encadré « mots-clés », présent dans l’image ci-contre. Par contre, il faut faire attention au DUST. Selon la façon dont vous utilisez les tags, plusieurs URL peuvent mener à la même page. Donc là encore, il convient de n’afficher que le titre des articles et éventuellement un extrait. Vous pouvez aussi envisager, pourquoi pas, une description à la place de l’extrait, ce qui est encore mieux, puisque différent du contenu. (On verra dans un prochain numéro comment faire cela).

Je n’entre pas plus dans le détail en ce qui concerne le choix des mots-clés, ou l’usage des tags. Ces points feront l’objet d’autres numéros de cette chronique.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Le prochain numéro sera consacré à la rédaction des articles de façon optimisée. N’hésitez pas à commenter cet article, surtout si vous avez des remarques ou des suggestions.

Cet article a été mis à jour il y a 1632 jours - Il n'est peut être plus à jour !

Article écrit par Christophe C.

Jeune entrepreneur en Freelance, il réalise des sites web depuis plusieurs années. En Australie depuis juillet 2012, Christophe est passionné par le multimédia et le référencement il publie des articles sur différents blogs.

52 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pour ma part, j’aurais ajouté un ID unique dans la structure des URL pour plusieurs raisons :
    – avoir un URL unique
    – avoir la possibilité à l’avenir de s’inscrire à google news

  2. Bonjour,

    C’est un sujet qui pourrait largement justifié un article par semaine tant il semble compliqué de se faire référencer en bonne place par l’incontournable google.

    Pour répondre à CRUNCH il me semble que si l’article est unique inscrit dans une catégorie, l’URL sera elle aussi unique. Est ce donc utile de rajouter un identifiant unique?

    Pour ma part, je démarre mon premier blog depuis un mois entrepreneur innovant . Pour le moment je suis à peu prêt le seul à visiter mon blog. Pourtant je l’ai inscrit sur une 15ene d’annuaire de blog. et j’avais anticipé les premières remarques de Christophe.

    Je suis donc impatient de découvrir les 1000 et une astuces pour optimiser le SEO d’un blog. Une question toutefois. Est ce que le référencement d’un blog est différent du référencement d’un site classique?

    Laurent

  3. @ Laurent : L’inscription « massive » à des annuaires peut conduire à la sandbox Google. Ce dernier considère qu’il est suspect pour un site tout nouveau d’avoir beaucoup de backlinks dans un temps court et hop hop : bac à sable.
    Il faut donc se restreindre pour les annuaires en y apparaissant progressivement et avec le temps.
    Pour un début et mieux que les annuaires : faire des commentaires sur des blogs les ayant passé en dofollow. C’est du backlink de qualité et naturel.
    Thierry

  4. De mon côté, j’aurais préféré, au niveau des Permaliens, utiliser la structure : « /%postname%/ », pourquoi ?
    Car je vois là beaucoup de débutants (dont le premier il y a quelques temps) qui ne connaissent pas à l’avance l’organigramme de leur site et donc après avoir publiés un article il y a 3-6 mois, se mettent à changer la catégorie de l’article ou à la renommer et donc là il faut re-indexer la page ou si les CPs et Diggs ont été rédigé, il faut changer le lien…
    On peut donc rajouter après le « /%postname%/ » un « -ID », pour ceux qui le souhaitent.
    @Laurent : Je viens de monter mon site il y a 3 mois et je te rassure je n’ai toujours pas de commentaires et très très très peu de trafic (10-40 max surement grâce aux robots de Googles ou autres).
    Cela peut prendre beaucoup de temps…
    Je te dirais même que cela peut mettre plusieurs mois et même une année, enfin tout dépend de ta stratégie de référencement, du temps que tu consacres, ton niveau en référencement (plus facile de faire des échange de liens quand on a un « réseau »), de ton positionnement et du secteur concurrentiel ou non de tes mots clés et cie… Mais bon là je pense que d’autres personnes plus compétentes seront mieux te répondre ;)

  5. Bonjour,
    Merci pour ce post utile :)
    Le référencement des sites conçue par un cms wordpress, ne se limite pas à ce niveaux. Quoique ce que vous avez dit en rapport avec le bon pramètrage de son site, bien ecrire son paramélien, bien instaurer et choisir ses rubriques est toujours important, Mais ce que je rajoute ici c’est de bien optimiser son arborescence via l usages des cloud tags, le choix des titres des pages, l’ optimisation de son footer en admettant des baclinks ou un menu supplémentant aires vers des liens les plus important du site, travailler son métas description et balise title sur tout sur toutes les pages du sites, se rassurer dun mailage interne sémantiquement fixé, et du contenu à intérêt capital, etc ..

  6. Très bien cet article, merci.

    pour ma part, sur certain wordpress je fini les permaliens en extension … j’ai cru lire que google préfère les pages en .html ou .php

    et mon prog, aime bien les ID dans les url…

    :-)

  7. Pour ma part, je dirai que les ID sont utiles uniquement si l’on souhaite pouvoir mettre nos articles sur Google News.

    A part cela, je ne vois par l’intérêt de les mettre et on peut très bien s’en passer sachant qu’il est très facile de récupérer l’id d’un article à partir du code :)

  8. @Laurent, je pense déjà que tu peux le voir naturellement. Si un site bien placé sur une requête se retrouve du jour au lendemain du 8ème place à la 22ème place tu peux te poser des questions.
    Sur positeo (sans faire de pub je ne connais que celui-là) tu peux voir tes positions par rapport aux mots clés et à l’Url de ton choix.
    Si tu fais cela 1 fois toutes les 2 semaines tu verras la position de ton site par rapport au mot clé rentré.
    @IDAX De mon côté j’ai lu l’inverse que justement sans le .html, etc le site paraissait moins statique pour Google (je n’ai plus la source). Mais dans tous les cas c’est mieux une URL avec un /postname.html qu’un lien avec /category/2135-4f5ml98. ;)

  9. voila une bonne introduction au référencement, j’attends les suivant avec impatience qui je pense me seront utiles pour savoir si je travail mon référencement correctement ;-) merci

  10. Merci pour vos réactions :) Je vais essayer de répondre un peu à tout le monde dans ce commentaire.
    @Laurent > En effet, un article de ce genre par semaine serait mieux, mais pour l’instant je suis parti sur un à deux par mois, car je ne peux faire mieux au niveau de mes disponibilités. Si j’ai plus de temps d’ici quelques mois, j’augmenterai peut-être le rythme, on verra.
    Pour votre question > Le référencement d’un blog n’est pas fondamentalement différent de celui d’un site au niveau de la technique, mais les contraintes ne sont pas les mêmes ce qui joue sur la stratégie à adopter. Dans cette chronique, je parle de WordPress d’une manière générale, sans faire la distinction entre blog et site. Je donne divers astuces et conseils, à vous ensuite de les appliquer selon les cas :)
    La question des annuaires > En effet, c’est très mauvais d’être inscrits sur 15 annuaires. Dans le guide sur mon blog (que j’ai mis en lien dans l’intro de l’article), je parle un peu de la question des backlinks justement.

    @crunch > La question de l’ID unique n’est pas indispensable. Il est possible d’avoir une URL unique sans avoir d’id associé.

    @Mywebpanda > La structure des permaliens n’est qu’une proposition « classique ». Bien sûr, chacun adapte en fonction de ses besoins et stratégie. Toutefois, pour la question des débutants, je pense qu’il ne faut pas l’aborder dans ce sens. Tout professionnel qui se respecte conçoit le site entièrement avant de le coder. Un débutant qui souhaite apprendre doit être orienté sur la bonne démarche dès le départ. Ce n’est pas la démarche qui doit s’adapter au débutant mais plutôt l’inverse je pense. De plus, si on changes la catégorie associée à ton article, le permalien se met à jour. Par contre, ça implique d’indiquer à google le changement d’URL de l’article (via Google webmaster tools et le sitemap par exemple). Il est vrai que sur un grand nombre d’article, cette solution est assez lourde. Mais d’un autre côté, si le site est bien conçu au départ, il n’y a pas de souci.

    @AymenSEO > L’usage de « cloud tag », autrement appelé « nuages de tag » n’a strictement aucun intérêt ni en référencement, ni en ergonomie ni en quoique ce soit. Visuellement, c’est illisible et quasiment personne ne clique dessus. Au niveau référencement, Google se concentre sur le contenu réel d’une page, et il considère les listes de mots-clés comme de la sur-optimisation => direction la sandbox…
    Pour le reste de votre commentaire, je suis totalement d’accord, et ne vous inquiétez pas j’aborderai tous ces points dans les numéros suivants de cette chronique. ;)

    @Idax > L’extension en soit n’est qu’une suggestion de certains sites dans le but, notamment, d’éviter le problème du « / » à la fin de l’URL. Si votre page est accessible via l’url classique ET via cette même url avec un / à la fin, Google considère cela comme un DUST. Rajouter une extension peut donc constituer une solution à ce problème. Dans le cas de WordPress, c’est géré nativement, donc aucun intérêt en soit.
    Il est toutefois vrai que l’extension peut indiquer au server la nature technique de la page (PHP, HTML, etc…), mais basiquement, ça n’influence pas vraiment le référencement.

    @Laurent > Pour savoir si un site est dans la sandbox ou non, vous avez cet outil: http://www.ranks.fr/fr/outil-google-sandbox

    Voilà, n’hésitez pas si vous avez des questions :) N’hésitez pas aussi à partager cet article sur facebook, twitter etc :D

  11. @Christophe Chaudey : J’en conviens parfaitement qu’avant de faire (coder) son site il faut le penser et même établir une stratégie afin de ne pas y aller à l’aveuglette.

    En tout cas je suis friand de ce genre d’articles et j’espère que dans les mois à venir la rubrique continuera.

    En plus, vous donnez des explications claires, des captures d’écran, parfait pour mieux comprendre le référencement et WordPress ;)

  12. Etant une récente blogueuse, j’ai lu avec beaucoup d’intérêt cet article qui a le mérite d’être très clair, même pour une béotienne :-)

    Dommage, j’ai beau chercher dans les réglages, je ne parviens pas à limiter à quelques lignes, l’affichage de mes articles (pour éviter le DUST), comme cela est conseillé.

    J’attends les articles suivants avec impatience.

  13. @Sylvie Merci pour votre commentaire :)
    Pour limiter l’affichage des articles à un extrait, ne vous inquietez pas j’en parlerai dans un prochain numéro.
    Mais sachez qu’il ne s’agit pas d’un réglage, sauf éventuel plugin spécifique. Il faut modifier le code de votre template (apparence -> editeur). En attendant mes prochains numéros, je vous propose de regarder ici: http://www.geekpress.fr/wordpress/astuce/longueur-extrait-articles-840/ et ici:

  14. Bonjour à toutes et à tous. pourriez-vous me dire comment mettre une, voire des videos et images sur un blog wordpress,faut-il un plugin spéc ou un theme spéc. merci lille fois pour vos réponses
    Chri80

  15. Bonjour,

    Cet article est utile et regroupe beaucoup d’infos qui bien évidemment, vu par Google, s’interconnectent entre elles. Les commentaires qui suivent cet article sont tout aussi intéressant.

    Mon blog existe depuis bientôt 4 ans, et je ne me plaint pas du tout du nombre de visites. Mais bien sûr, on cherche toujours à l’augmenter !

    Il serait utile, un jour, pour celui qui aurait le temps, de faire un article sur les paramétrages des plugins SEO. Je pense particulier à SEO Friendly Images et WordPress SEO où les réglages sont assez pointus et en même temps, un peu difficile d’évaluer le résultat de telle ou telle option validée ou pas.

    De mon coté, je n’ai pas trouver de genre d’article.

    Encore merci à tous et à bientôt
    Alain
    Website : Modelisme Racer

  16. Il était prévu que le numéro 3 de cette chronique aborde la question justement. Je vais le faire prochainement (en décembre j’ai un peu plus de temps libre, juste avant noël, je vais essayer de le faire). En revanche, je ne suis pas fan des plugin concernant les images, car comme expliqué dans le numéro 2 de cette chronique, WP gère déjà très bien l’aspect SEO pour les médias, il n’est pas nécessaire d’utiliser un plugin pour ça. J’irais même jusqu’à déconseiller ce type de pratique, car ils n’apportent pas grand chose, et ralentissent le site (plus de fichiers à charger etc.) En revanche, des plugins comme « All in One SEO » ou « SEO Yoast » sont intéressants car ils compensent un certain nombre de manque dans WP. Promis, en décembre je fais l’article sur le sujet.

  17. @nerdpix tout dépend ce que vous entendez par « vivante ». S’il s’agit d’avoir des animations en flash, des trucs qui défilent de partout etc… c’est pas franchement recommandé (le flash est mal référencé, la multiplication de javascript et autres allourdi les pages, ralenti le site etc, et gène de fait le référencement).
    En revanche, si par « vivante » vous entendez « mis à jour fréquement », en ce cas-là c’est tout à fait faisable et même recommandé, en utilisant le système de widget, en codant les templates de façon appropriée etc. de façon à faire apparaître les articles les plus populaires sur le site, les dernières news etc.

  18. Moi je recommande d’utiliser aussi le cadre extrait de chaque article. Il permet d’éviter que l’extrait affiché en page d’accueil soit le début d’un article. Il n’y aura donc pas de contenu dupliqué entre l’article (1er paragraphe) et la page d’accueil ou le spages de catégories.

  19. J’ajouterais seulement que l’on prête généralement assez peu d’intérêt à la zone des commentaires, ce qui nuit aux retours et peut réserver de bien mauvaises surprises en termes de référencement naturel…

  20. Concernant l’ID :
    A priori, WP trouve plus facilement la page à afficher si on lui donne l’ID non ? Pour un site à fort traffic, cela peux avoir des conséquences sur le temps de chargement et donc du référencement, non ?

  21. @Eslovenie : Hum, je n’arrive pas à voir le rapport entre l’ID et le temps de chargement. C’est possible d’avoir un peu plus d’explications ?

  22. Je n’ai pas été voir le Core… mais j’étais programmeur chez WP j’aurai optimisé le code avec l’ID pour ceux qui l’utilisent ( tous ceux qui gardent url sans rewrite entre autre)
    -> WP trouve plus vite la page.. quand on connait la gourmandise de WP en ressources… cela peut jouer non ?

  23. La différence de temps de chargement avec et sans URL rewriting est tout de même faible !

    « Il trouve plus vite la page » : Oui et non, il met juste quelques millisecondes de plus pour faire la ré-écriture d’URL. Et puis, ça ne dépend pas de WordPress, ça serait la même problématique sur Drupal ou même Symfony.

  24. … désolé pour les fautes et mots manquants :(… le formulaire de commentaire est trop petit chez moi ( Chrome sous MacOS).. 3 mots et il est plein :(

    ok, il existe des benchmarks qui testent ceci ?

  25. @Elsovenie : Je ne sais pas pour les benchmarks. De tte façon, c’est le prix à payer pour avoir une ré-écriture d’URL.

    Performance ou Google ? Parce sans ré-écriture d’url…

    PS : pour le formulaire, il suffit de l’agrandir ;)

  26. Attention à ne pas tout mélanger. L’url-rewriting est très largement prioritaire par rapport à la vitesse de chargement, en tout cas dans ce cas-là. D’abord parce qu’elle permet à google de mieux identifier les mots-clé (situés dans l’url), ensuite parce qu’elle apporte une meilleure lisibilité pour les lecteurs de la page. D’une manière générale, les url avec id=1234 sont à proscrire plus que largement.

    Il est vrai que la vitesse de chargement est importante, mais la désactivation de l’URL-rewriting donne un gain infiniment faible et complètement négligeable. Si vous souhaitez améliorer le temps de chargement c’est vers d’autres paramètres qu’il faut se tourner: le nombre de requête http, le nombre de requete sql, la taille des fichiers, l’utilisation du cache server (pour les images, xml, js, css et autres), l’utilisation des sprite css et bien d’autres. Avec ces paramètres, le temps de chargement gagné sera significativement visible, contrairement à la désactivation de l’url rewriting qui est quand même important.

    Il ne faut pas imaginer qu’une chose est mauvaise parce qu’elle a un inconvénient (nettement négligeable dans ce cas). sinon imaginez, vous ne mettriez pas d’image sur votre site, bah non c’est trop lourd à charger, pas d’animation non plus, encore moins de texte, ça ralenti le chargement… Un peu de sérieux les amis ;)

  27. Attention je n’ai jamais dit qu’il fallait enlever urlrewrite… mais qu’en mettant l’ID dans l’url on devait s’approcher des performances sans urlrewrite… enfin c’était une question… sans benchmark, je ne peut que imaginer ce qui paraitrait logique…

  28. Merci pour l’article, en pleine construction et otpimisation de mon premier blog, ça m’a été utile. On m’avait aussi parler de l’utilité d’avoir une URL canonique. En tout cas merci pour ces informations.

  29. Bonjour,
    Très bon post sur les permaliens, cependant n’oubliez pas d’installer le module de validation SEO qui contient encore quelque petit bug mais rien de bien méchant.

    La combinaison ID + url-rewritting est utile quand ont n connais pas la totalité des post ou du contenu déjà présent dans le blog.

    Amicalement

  30. L’URL canonique est intéressante pour prouver que le contenu est bien le tien (c’est à dire si quelqu’un copie tes pages et que Google ne sait pas lequel des deux est le plus anciens alors c’est un peu la galère, il privilégiera celui qui a le plus haut PR. Si les PR sont égaux, alors il y aura un certains nombre d’autres critères, mais grossomodo c’est celui en qui Google a le plus confiance qui sera privilégié, sauf si tu mets une URL canonique justement :)

    Pour les ID, je pense que c’est largement plus utile au développeur du site qu’aux lecteurs. L’id ne donne strictement aucune info aux visiteurs, à moins que le contenu du site ait un rapport avec l’id (pour un site comme ouverture-facile par exemple)

  31. Bonjour,

    Je me tiens régulièrement informé des techniques de référencements dans sa globalité. Néanmoins, ayant pour habitude de créer des sites sur wordpress, je n’ai jamais cherché à utiliser de bonnes méthodes spécifiques à ce CMS. Ce billet rappelle quelques points essentiels appliqués au CMS WordPress.

    Bien entendu, comme expliqué sur cet article « Bien configurer WordPress pour le référencement », il s’agit de comprendre ses propres besoins. Or, pour ma part, j’étais un peu trop axé référencement et non « user-friendly ». Je reverrai donc certains aspects de mes méthodes de référencements au bénéfice de mes lecteurs.

    Merci pour ce billet intéressant.

  32. Je ne peux qu’abonder dans le sens des précédents intervenants et vous remercier pour toutes ces infos ! Il me reste à mettre tout cela en pratique!
    Surtout en ce qui concerne les réglages et les permaliens …sujets un peu obscurs pour moi:)
    j’attends la suite moi aussi avec impatience:)
    Belles fêtes de fin d’années à vous tous

  33. J’ai mal configuré mon premier blog et j’ai eu beaucoup de difficulté à être référencé (changement d’hébergeur, redirections 301, changement de structures des URL etc). Pour le blog que je vais mettre en place pour mon nouveau site, j’aimerais avoir une bonne configuration on-page dès le début, que tout soit stable et éviter de devoir faire des redirections 301 par la suite.

    Grace à vos conseils, je vais configurer en local un blog wordpress et un peu le remplir avant de le mettre en ligne. J’aimerais avoir configuré wordpress, choisi le thème graphique et installé les plugins pour bien tester avant de mettre en ligne.

  34. Bonjour, moi j’aimerai savoir comment et si on peut mettre plein de slogans et faire en sorte qu’ils défilent à l’infini en revenant au début etc. Cet article m’a quand même appris pas mal de trucs et je viendrais voir le suivant.

  35. Bonjour,
    Mon blog n’est pas super référencé,www.tendances-blook.com
    mais surtout il n’y a pas le bon descriptif : quand je tape dans google : Tendances-blook je tombe bien sur le site, mais en dessous du nom, il affiche des extraits d’articles et non une description du site. Comment faire ? Merci d’avance

  36. merci, pour cette article je le trouve vraiment très pratique, et pour un meilleur referencement pour mon site http://www.electroinforma.com, je ne sais pas, c’est quoi le meilleur option pour la structure des URLs
    ajouté un ID unique dans la structure des URL
    ou bien tous simplement modifier les URLs manualement,

    avez vous des conseilles ?