Tout savoir sur WordPress

Mémo débutant : Les thèmes WordPress

Dans cet article vous retrouverez quelques rappels des bases du développement de thème WordPress. L’utilisation de la boucle, les fonctions d’affichage du contenu, les fichiers templates de base et les custom types.

La boucle

la boucle est le coeur de WordPress, c’est elle qui s’occupe d’aller récupérer les bonnes données par rapport à la page que vous avez demandé, et les afficher. Elle se présente sous cette forme :

Utilisez la boucle même pour les pages, où un seul contenu est attendu.

Attention : si la boucle n’a rien à afficher (pas d’article), elle n’exécutera pas le code qui se trouve à l’intérieur. Pensez à avoir au moins un article dans votre WordPress pour voir le résultat.

Les fonctions permettant d’afficher votre contenu

Une fois dans la boucle, vous aurez besoin d’afficher les données. WordPress vous met à disposition tout le nécessaire :

  • the_title() : affiche le titre de l’article / page
  • the_excerpt() : résumé de l’article
  • the_content() : le contenu principal
  • the_post_thumbnail() : l’image à la une (vous pouvez passer en paramètre des tailles prédéfinies d’image)
  • the_permalink() :  le lien vers l’article (single.php)
  • the_category() : la liste des catégories de l’article
  • the_tags(): afficher les mots clés

Si vous avez besoin de récupérer la valeur sans l’afficher, afin de la traiter, remplacez the_ par get_

A utiliser bien entendu seulement dans la boucle.

Les fichiers de base d’un thème

Lorsque vous développez votre thème, WordPress, se lon le cas de figure, va charger un fichier de template différent, conformément au Template hierarchy défini dans le Codex WordPress.

  • front-page.php : pour la page d’accueil de votre site
  • home.php : pour la page d’accueil des articles de votre blog, si vous avez dit dans les paramètres que la page des articles n’était pas la page d’accueil (réglages > lecture)
  • page.php : pour toutes vos pages de contenu
  • archive.php : liste des articles du blog
  • single.php : article seul
  • search.php : page de recherche (via le widget)
  • 404.php : pour les pages non trouvées

Les Templates de page

Pour les pages, vous avez à disposition page.php, mais si vous souhaitez créer des mise en pages différentes vous allez pouvoir utiliser 2 méthodes. Imaginons que nous ayons une page contact.  il vous suffit de créer une page page-contact.php et le tour est joué.

Je conseillerais toutefois la deuxième méthode, plus fiable : créer un modèle de template. Il suffit de créer un modèle, et au début du fichier marquer :

Attention : veillez à bien respecter l’espacement après le « : » et pas avant

Depuis WordPress, vous allez pouvoir sélectionner pour la ou les pages voulues ce template, dans la zone de droite de votre page  :

Sélectionner un template pour une page WordPress

Astuce : Vous pourrez ranger ces templates comme bon vous semble à la racine de votre thème, ou bien comme je le fais, dans un dossier templates.

Les types de publication

Par défaut WordPress vous permet de créer 2 choses : des articles (posts) et des pages. Si vous souhaitez créer de nouveaux types de publications, vous le pourrez très simplement en suivant cet article du codex : Custom Types WordPress.

Pourquoi créer un nouveau type de publication ? Tout simplement pour créer du nouveau contenu qui n’est pas un article du blog (une news) ou une page de contenu. Par exemple :

  • Un portfolio pour afficher ses créations (un article = une création)
  • Un catalogue de produits
  • Une liste de services
  • Les plats et desserts pour un restaurant
  • Des activités pour un centre de vacances

Une fois un type de publication crée, là ou ce n’est pas très clair dans WordPress, c’est qu’il faut taper dans l’url l’identifiant du custom type que vous avez crée. Par exemple si votre site s’appelle www.monsite.fr et votre custom type est portfolio, il faudra donc vous rendre sur www.monsite.fr/portfolio pour voir la liste de vos créations.

Attention : une fois un custom type crée, il faut aller dans réglages > permaliens et cliquer sur « enregistrer » (même si vous n’avez rien changé) pour que WordPress mette à jour son système de génération d’URL. sinon ça ne fonctionne pas.

Au niveau template, comment ça se passe ? Soit vous gardez la structure actuelle et votre liste sera affichée via archive.php et votre article avec single.php, soit vous souhaitez une mise en forme différente et vous créez donc un template nommé :

  • archive-portfolio.php (où portfolio est l’identifiant de votre custom type)
  • single-portfolio.php

A noter que vous pouvez également créer des types de rangement, comme les catégories, que l’on appelle taxinomies  : Taxonomy WordPress.

Cet article a été mis à jour il y a 1738 jours - Il n'est peut être plus à jour !

Article écrit par Maxime BJ

Développeur, bloggeur et formateur Web spécialisé WordPress. 31 ans. Grenoblois. Co-fondateur de WPChef, l’organisme de formation WordPress.

Organisateur de WPInAlps, le meetup WordPress Grenoblois. Vous pouvez me rencontrer lors d’événements tels que WordCamp Paris et Europe. Traducteur Français de l’extension Advanced Custom Fields. Également développeur d’applications web avec MeteorJs. Je m’occupe un site pour apprendre l’informatique aux débutants gratuitement.

J’aime les jeux vidéo, la rando, la bouffe bien grasse et les voyages.

0 Commentaire

5bf4ed92061d922f8d0755c44ce0884000000000000000000000000000