Tout savoir sur WordPress

Quelques arguments pour promouvoir les applications Web à vos clients

Parfois, je rencontre des personnes qui sont encore très mal à l’aise face à l’utilisation d’applications Web. Les principales causes sont la peur d’avoir ses données stockées ailleurs que dans son entreprise (le client pense que ses données seront plus facilement volées, détournées) ainsi que le fait que la webapp n’est accessible que si une connexion Internet est présente (le client a peur d’avoir un manque à gagner lors d’une coupure, et croit encore qu’on est aux balbutiemments de l’ADSL avec des coupures fréquentes).

J’ai rencontré le cas notamment avec le partenaire avec qui j’ai réalisé l’application Passeport Compétences. Les premiers clients qu’il a démarchés étaient parfois frileux de voir une Application Web pour gérer les compétences de personnes en situation de handicap, jugeant que ces données sont encore plus sensibles que d’autres. Le Passeport Compétences est actuellement la seule application en ligne SIRH (application de gestion RH).

Application Web RH de Gestion de compétences

J’ai réuni quelques arguments que je partage avec vous afin d’aider ces personnes à mieux franchir le pas de ce Web applicatif et de ces données hébergées dans le Cloud. Aujourd’hui même les grands comme SFR, Orange, prônent aux entreprises les bienfaits du Cloud. et l’avis général est en train de changer tout doucement, pour le mieux, malgré le fait que l’on est jamais à l’abris de vols de données ou piratage, comme le cas d’Evernote ce week end (Comme en parlent Presse Citron et Mac4ever notamment)

Voici donc mes principaux arguments :

1. Une webapp est accessible de partout

Il suffit d’une connexion Internet, de vos identifiants et d’un navigateur pour accéder à l’application. Depuis un ordinateur fixe, portable, une tablette ou même un mobile.

2. Ultra compatible

Tous les navigateurs moderne sont compatibles avec une application web : Internet Explorer, Firefox, Chrome , ainsi que safari et Opera.

Pas besoin de se poser la question : Windows, Linux, Mac ? Peut importe, il suffit juste d’un navigateur Internet.

Il est du coup possible d’accéder à l’application depuis un mobile ou une tablette.

Seul désavantage : nécessite une connexion à Internet

3. Pas d’installation sur site 

Le plus gros gain est l’absence d’installation du logiciel sur site :

  • Pas besoin d’installer quoi que ce soit sur site
  • Pas de droits à régler sur les postes et pas de configuration serveur
  • Pas d’installation à refaire sur autant d’ordinateurs présents
  • Pas de maintenance sur site

Plus l’entreprise est grande, plus lourd est ce processus. Alors qu’avec une application web, une fois votre compte crée, il vous suffit de vous connecter et ça fonctionne instantanément.

4. Mise à jour automatiques

Dans la lignée du point précédent : pas besoin d’acheter une mise à jour, de l’installer sur tous les postes. L’application en ligne est constamment à jour, on bénéficie instantanément des nouveautés, de manière transparente.

C’est pratique pour bénéficier des nouvelles fonctionnalités mais aussi pour corriger des bugs rapidement.

5. Interface utilisateur plus poussée

Contrairement aux logiciels Windows, le web permet de faire une mise en page complètement personnalisée, souple et flexible, adaptée à chaque besoin alors que Windows fourni qu’un nombre limité d’éléments d’interface (boutons, menus) ce qui bloque le travail de l’ergonome/designer.

Le designer peut alors réfléchir à une interface claire, à une logique applicative simple et intuitive. Exit les applications avec des dizaines de menus et boutons, la web app s’impose par sa simplicité, centrée sur une fonction à la fois.

La reflexion de l’application passe avant tout par la phase UI/UX,  ergonomie et design, dont les possibilités infinies ont été redues possibles par l’affranchissement des limites imposées par le développement sur PC.

6. Travailler plus efficacement en collaboration

Contrairement à un stockage des données sur un ordinateur, vos données sont enregistrées en ligne. Ce qui vous permet d’y accéder peut importe d’où vous vous connectez. Cela permet plus facilement de travailler en équipe et voir quasiment en temps réel les modifications apportées au contenu (certaines applications de Google par exemple fonctionne en temps réel comme Google Drive)

7. Fiabilité et sécurité

Hébergées sur des serveurs puissants qui s’adaptent en fonction de la charge, avec une haute disponibilité, les serveurs Cloud (par exemple : Heroku) garantissent une très grande disponibilité et une sécurité accrue des données (par rapport à une configuration d’un serveur dédié ou d’entreprise par vos propres soins)

Les sauvegardes quotidiennes des données sur plusieurs serveurs assurent une conservation sans faille des données.

C’est plus sur qu’une installation sur site : beaucoup pensent encore que les données sont mieux sécurisées sur un réseau d’entreprise qu’en ligne : les technologies de base sont les mêmes, votre entreprise est reliée à Internet d’une certaine manière donc tout aussi vulnérable théoriquement qu’un hébergement en ligne des données : la différence ? Les hébergements cloud sont conçus pour être sécurisés face à des attaques, via une surveillance constante, ce qui n’est pas toujours le cas du réseau d’entreprise.

8. Quelques arguments plus techniques

les API : les services en lignes fournissent généralement des API qui vous permettent de relier les logiciels entre eux afin qu’ils s’echangent des données, et donc d’optimiser le travail entre plusieurs interfaces.

Les standards de développements sont connus par une communauté bien plus immense que celle des développeurs Windows ou Mac. On parle donc tous un langage commun, compris par un grand nombre, en utilisant des technologies standard et des méthodes efficaces appliquées par ces développeurs (HTML 5, Javascript, CSS3…)

Conclusion

Avant tout, gardez à l’esprit que votre client n’est pas à l’aise dans cet univers, et ne connait pas votre métier. Utilisez donc un langage clair et facile, évitez les anglicismes et les termes techniques, expliquez leurs succinctement les éléments techniques et surtout utilisez des métaphores simples correspondant à des choses qu’ils connaissent.

Faites leur comprendre, qu’ils le veuillent ou non, le web et l’informatique évoluent dans le sens du Cloud, et qu’il vaut mieux prendre le train en marche.

Leurs données passent déjà par le net (leur données perso chez leur fournisseur d’accès internet, téléphonie, gaz et électricité, impôts, TVA …) et beaucoup ne s’en rendent pas encore bien compte.

Il faut enfin se dire que si votre client reste complètement hermétique à ça, ne cherchez pas plus loin et passez votre chemin.

Cet article a été mis à jour il y a 1744 jours - Il n'est peut être plus à jour !

Article écrit par Maxime BJ

Développeur, bloggeur et formateur Web spécialisé WordPress. 31 ans. Grenoblois. Co-fondateur de WPChef, l’organisme de formation WordPress.

Organisateur de WPInAlps, le meetup WordPress Grenoblois. Vous pouvez me rencontrer lors d’événements tels que WordCamp Paris et Europe. Traducteur Français de l’extension Advanced Custom Fields. Également développeur d’applications web avec MeteorJs. Je m’occupe un site pour apprendre l’informatique aux débutants gratuitement.

J’aime les jeux vidéo, la rando, la bouffe bien grasse et les voyages.

0 Commentaire

55e2ce5bb0d2b5ef413ba76df954fc16jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj