Guides WordPress

Optimiser la rédaction de vos articles sous WordPress

Ce guide est l'occasion de découvrir divers astuces pour optimiser la rédaction des articles sur WordPress afin d'améliorer le référencement naturel de votre site.

S'inscrire à la newsletter

Après avoir correctement configuré WordPress, il faut passer à l’étape « Stratégie de référencement ». Cela signifie que vous devez réfléchir à un plan précis, concernant la façon de vous faire connaître. Ce n’est évidemment pas l’objet de ce guide, mais il est important de savoir où l’on va. Il vous faut avoir des bases en référencement. Quelques liens intéressants figurent dans un précédent guide SEO : Bien configurer WordPress pour le référencement naturel.

Pour rédiger des articles de façon optimisée, les paramètres suivants doivent être pris en compte:

  • les 7 ou 8 mots-clés importants de votre article
  • les liens internes
  • la mise en page (utilisation de h1, p etc…)
  • le niveau de langage utilisé (compréhensible par un lycéen, un agrégé, un docteur…)
  • les liens externes
  • Les titres
  • le nombre de mots
  • la fiabilité des informations (sources)
  • l’authenticité du contenu (unique)
  • Les médias qui appuient le texte (images, vidéos, son…)

Il y en a bien d’autres, mais beaucoup trop pour les citer intégralement. Ceux que je viens de lister ici sont les plus importants (si j’en ai oublié un ou deux qui soient vraiment importants, n’hésitez pas à mettre un commentaire, l’article sera ensuite mis à jour). Vous allez me dire : « oui mais jusque-là, quel est le rapport avec WordPress ? » A question simple, réponse simple : WordPress vous permet de gérer tous ces paramètres, sauf peut-être l’authenticité du contenu et le niveau de langage utilisé. Nous allons voir de quelle façon.

Les types de mots-clés

Il y a plusieurs types de mots-clés, ceux qui influent le sens ou le contenu, et ceux qui influencent le SEO. J’entends par là que certains mots-clés sont importants pour vous faire comprendre de votre public, mais qu’ils ne sont pas toujours judicieux au niveau du référencement. Si je prends l’exemple de GeekPress, le terme « tuto » est utilisé dans le menu pour vous expliquer ce que contient la rubrique, mais la stratégie SEO de Jonathan est de référencer chacun des tutos indépendamment, plutôt que la rubrique en elle-même. Pourquoi référencer 1 page qui liste des articles, plutôt qu’une page pour chaque article ? 50 articles = 50 pages référencées = d’avantage de backlinks. Outre cela, certains mots-clés ont bien trop de concurrence pour être un choix judicieux. « tuto » par exemple, est utilisé aussi bien en français qu’en anglais, et même dans d’autres langues. Ce qui multiplie d’autant plus la concurrence sur le terme.

Mettre en avant les mots-clés dans WordPress

Après cette longue intro, entrons dans le vif du sujet. Plusieurs outils permettent de mettre en avant les mots-clés. Comme expliqué dans le premier numéro, il y a les tags, les choix des catégories, le titre de vos articles etc. qui permettent de mettre en avant certains de vos mots-clés. Au niveau de la rédaction, l’editeur WYSIWYG propose pas mal de choses.

bouton gras et italique de wordpress

Les boutons ci-dessus vous permettent de mettre en exergue vos mots-clés. Tout ce qui est en gras ou en italique est considéré par Google comme des mots importants de la page. « Oui mais si je veux afficher un mot en gras sans le mettre en avant pour le référencement ? » Et bien il faut passer par le CSS : faites une classe avec la propriété font-weight:bold. Pour ajouter la possibilité d’attribuer un style à un mot ou une phrase dans l’éditeur TinyMCE, il vous son plugin TinyMCE Advanced. Une fois installé, il suffit d’aller dans les options du plugin, puis de glisser-déposer le menu déroulant nommé « styles » dans la barre de l’éditeur, à l’endroit qui vous convient. Par défaut, moi je le place à gauche du déroulant « Format », c’est à dire celui qui contient « paragraphe, titre 1 etc… ». Les style affichés par défaut sont ceux proposés par le plugin. Pour ajouter les vôtres, créez une feuille de style CSS nommée editor-style.css, dans laquelle vous ajoutez vos style (uniquement des class, car les id ne sont pas pris en compte par le plugin).

Optimisez les titres

bouton-paragraphe de wordpress

Chaque partie de votre texte doit être inclus dans les balises HTML adéquates. Les titres doivent être en H2, H3 etc, les paragraphes dans une balise p, etc. C’est ce qu’on appelle des balises de niveau. TinyMCE mets automatiquement votre texte en « paragraphe ». Par contre, il ne peut pas deviner si vous écrivez un titre ou un paragraphe. Donc il mets tout en paragraphe par défaut, sauf ce que vous spécifiez comme étant un titre. Pour cela, cliquez sur le menu déroulant de format, correspondant à l’image ci-contre, et choisissez Titre n (« n » étant le chiffre correspondant au niveau du titre que vous souhaitez).

Optimiser les liens

Qu’ils soient internes ou externes, la façon de procéder est la même dans WordPress. Pour ajouter un lien, sélectionnez le mot ou groupe de mot que vous souhaitez rendre cliquable. Puis, cliquez sur l’icône lien dans l’éditeur, qui ressemble à l’image ci-dessous.

faire un lien dans l'éditeur wordpress

Une popup va alors s’ouvrir, dans laquelle vous pouvez paramétrer votre lien. Il est évidemment important de remplir le champ adresse et le champ titre qui correspond à l’infobulle qui apparait au survol du lien. Dans l’encadré en dessous, vous pouvez choisir une page interne à votre site. Auquel cas, le lien pointera vers cette page (le champ adresse se remplira tout seul).

Les médias

Quelque soit le type de médias, la procédure est identique. Bien entendu, si vous passez par des plugins particuliers ou des custom-post-types, les médias ne s’insèrent pas de la même façon. La façon de faire dépend alors de votre plugin ou configuration. Je ne parlerai ici que de la procédure « par défaut », c’est à dire celle intégrée de base dans WordPress. A moins d’une restriction spécifique de la part de l’administrateur du site (si vous n’êtes que contributeur par exemple), normalement vous avez accès à un lien Envoyer/Insérer juste au dessus de la barre d’outils de l’éditeur. En cliquant dessus, une fenêtre s’ouvre avec plusieurs possibilités.

Vous pouvez choisir votre média soit dans la bibliothèque de votre site (si vous l’avez déjà envoyé auparavant sur le serveur), soit en indiquant son adresse url s’il est sur le net (une image sur un site comme imagehack.us par exemple), soit en le téléchargeant depuis votre ordinateur (cliquez sur parcourir). Quoi qu’il en soit, une fois votre média choisi et envoyé sur le serveur, il est impératif de remplir les champs Titres et Texte alternatif (si c’est une image), pour associer le média à un ou plusieurs mots-clés. Vous pouvez aussi paramétrer la taille, son alignement par rapport au texte etc, mais ces informations ne jouent pas sur le référencement. Uniquement sur votre ergonomie et mise en page. A noter, toutefois, que les moteurs de recherche ont tendance à considérer d’avantage le texte proche de l’image (au niveau du code). C’est à dire que votre image ne doit pas être insérée n’importe où. Une fois le formulaire rempli, cliquez sur « insérer dans l’article ». L’image sera alors placée à l’endroit de votre curseur texte.

Le nombre de mots

Nombre de mots sur wordpress

WordPress vous indique le nombre de mots écrit dans votre article, dans la barre juste en dessous de l’éditeur, là où vous écrivez votre texte. (Voir image ci-dessus). Remarquez que par défaut, le nombre de mot n’est pas mis à jour en temps réel. Le chiffre est actualisé toutes les minutes environ. Comptez au minimum 600 mots pour un article considéré « de qualité » par Google. N’hésitez pas à en faire plus, car cela augmente votre ratio texte/code. Cette article contient environ 1400 mots.

Voilà, c’en est fini pour cette partie. Les 2 ou 3 prochains numéros seront consacrés aux plugins indispensables et la façon de les utiliser. N’hésitez pas à commenter cet article, surtout si vous avez des remarques ou des suggestions.

38 commentaires
  1. Maxime le

    Article essentiel et à mettre de côté pour la rédaction régulière d’articles, qui est loin d’être un exercice facile !
    J’ajouterais l’importance de la notion de ligne éditoriale, la fixation de certaines exigences de la part du propriétaire d’un blog qui fait appel à plusieurs contributeurs.
    Une stratégie SEO a tout intérêt d’être menée de façon homogène dans la mise en forme du contenu, à destination d’un lectorat habitué mais aussi pour celui qui découvre et qui prétend à être fidélisé. Mais j’imagine qu’il y a des plugins pour ça, donc j’attends la suite avec impatience ;)

  2. Cristophe le

    Si j’écris un article clair, concis en 560 mots, je ne vais pas ajouter du blabla superflu pour plaire à monsieur Google ! d:-)

  3. Sébastien d'Insidedaweb le

    Petite question, ce chiffre de 600 mots, il sort d’où ? Comme tu le soulignes, ça m’étonnes. Soit dit en passant, le soulignés est une erreur de typographie en français ;)
    Je te pose la question car pour ne citer que lui, le plugin de Yoast indique 300 mots comme minimum.
    Une autre chose, tu n’as pas le droit d’avoir la case « inscrivez-vous à la newsletter de pré-coché »… C’est pas bien !

  4. HV le

    Super article. Pas évident de se jeter dans l’écriture web.
    En revanche, il n’est pas mentionné l’utilisation d’un chapeau ou non. Est ce judicieux ?

  5. HV le

    Merci pour cette précision, et pour cet article. Je vais de ce pas m’en aller le lire.

  6. Graphiste publicitaire le

    Merci pour cet article, cela fait longtemps que je charchais un article de la sorte, notamment pour savoir combien de mots au minimum un article de blog doit posseder pour « plaire » à Google. Desormais je le sais (600 minimum). Merci à Geekpress.
    Bonne continuation

  7. Julio Potier (BoiteAWeb) le
  8. Neadkolor le

    J’utilise le plugin WordPress SEO de Yoast qui préconise un minimum de 300 mots.
    Sinon tu as raison, un bon article n’est pas question de quantité mais de qualité ;-)

  9. edi le

    Merci beaucoup

  10. Lauriane le

    Intéressant, j’en prends note et on verra les résultats ;)

  11. David-Creation le

    Voilà qui est très clair, une petite remarque cependant concernant le paragraphe « Optimisez les titres » il peut-être important de signaler un certain webmaster de ne pas mettre de H1 dans leur texte, car j’en vois souvent et parfois même sur des sites de certains SEO (mdrrr sur ce coup) rappelons que le titre de l’article passe automatiquement en H1.

    En tout cas merci pour cet article très constructif, une petite piqure de rappel fait toujours le plus grand bien ;-)

  12. on-annuaire le

    Un article qui rappelle les bases indispensables pour des articles bien référencés.
    Merci pour ces rappels :)

  13. monty le

    very nice post..

  14. Victor le

    Vraiment bien fait ton article. Par contre, je me pose des questions par rapport au nombre de mots clés que tu veux insérer dans ton article : 7 à 8 mots clés me paraît excessif.
    Prends tu en compte les expressions clés comme 2 mots clés?

  15. Dave le

    Awesome article. Thanks for sharing!! :D Love french esp :)

  16. Mike le

    Bonjour bonjour,
    Voilà que je découvre ce blog très sympa et riche en information.

    Du coup, je suis en train de modifier mon blog pour améliorer le référencement mais je trouve beaucoup d’information contradictoire sur le net concernant les mots-clés associés aux articles. Merci d’éclairer ma lanterne.

    - je lis sur un site que les mots-clés sont ignorés par les moteurs de référencement et sur un autre site que, au contraire, ils sont très importants pour le référencement. Qu’en est-il exactement ?

    - est-ce qu’il faut utiliser des mots-clés différents d’un article à l’autre ou peut-on utiliser les mêmes ? J’aurais tendance à dire qu’il vaut mieux réutiliser les mêmes au maximum non ?

    - j’ai lu sur un site que c’était préférable que les mots-clés ajoutés soient différents des mots présents dans le titre de l’article et la catégorie. Vrai ou pas ?

    - j’ai lu aussi qu’il fallait se limiter à 3 ou 4 mots-clés par article

  17. Mike le

    En fait, par mots-clés, je veux surtout parler des tags.
    Est-ce que ces tags sont utilisés pour le référencement et est-ce important d’en avoir en sachant que je n’utilise pas de « tags cloud » ?

    Sinon pour le reste, c’est clair ;)

  18. darknote le

    bonjour,
    petit question, est ce que cela joue sur le référencement, si on met à jour un article? Rajouter d’information, etc..
    Merci

  19. darknote le

    ah bon je pensais le contraire, je ne sais pas trop pour Wikipédia, j’y vais rarement, pas confiance dans les renseignements de ce site.
    Donc maintenant au vu de ça, il faut trouver un moyen pour prévenir les visiteurs de la mise à jour d’un ou des articles, pas prévenu par WordPress.
    Merci de l’information.

  20. darknote le

    Oui et je trouve cela suspicieux, j’ai lu des articles là dessus pas très élogieuse, histoire d’argent, mais passons ce n’est pas le sujet de l’article.

    Je suis intéressé par l’option
    -Proposer de cocher une case de suivi (comme pour les commentaires)
    Comment faire???
    Merci

  21. Catherine Cuisine le

    Merci beaucoup pour cet article très pertinent. J’ai mon blog cuisine sur WordPress depuis la fin de l’été 2013. J’ai appris pas mal de trucs par moi-même, et mon blog sort relativement bien sur Google, mais je retiens plusieures choses capitales expliquées ci-dessus: la longueur du texte est importante; les caractères gras et italiques servent de mots-clés (j’en avais aucune idée!), comment utiliser le bouton « lien » et aussi l’importance de remplir le « texte alternatif » pour les médias. Comme mon blog est très axé sur les photos, ceci me sera fort utile.

    Il me reste à apprendre le langage des balises, l’histoire des titres / paragraphes et le CSS… c’est du chinois pour moi!

  22. darknote le

    @Catherine Cuisine : votre site est chez le service wordpress.com, vous n’êtes « maître » à 100% de votre site, ce n’est pas comme is vous aviez installé le CMS WordPress sur un hébergeur payant ou gratuit.

  23. Sam le

    Merci pour cet article simple et clair. L’étude de mots clés est très importante et ne doit pas être négligée. Je conseille également ce lien dont les informations peuvent venir en complément: http://www.buddyweb.fr/etude-mots-cles-explication/. On y explique clairement ce qu’est une étude de mots clés et quels sont les facteurs qui guident la sélection.

  24. un rédacteur web le

    Cet article est intéressant. Pourriez vous me dire combien de mots clés par paragraphe peut on insérer dans un texte?

  25. Christophe Chaudey le

    @darknote Pour l’option case de suivi des commentaires, il y a sans doute des plugins pour ça, je l’avais déjà vu sur le net, mais je ne me souviens plus l’url du site.

    @un rédacteur web pour le nombre de mots-clés par paragraphe, ça dépend du contexte etc. Aujourd’hui il faut avoir une vision globale du contenu et ne pas raisonner en paragraphes. Il faut surtout éviter le keyword stuffing et bombarder le même mot-clé dans l’article partout.

  26. darknote le

    Bonjour,
    non je ne cherches pas suivi de commentaire mais une option pour prévenir les membres qu’un article a été mise à jour automatiquement.

    PS :pourquoi sur outlook.com quad je reçois une notification de ce site, j’ai ce message d’alerte
    « Attention. Les vérifications de détection de fraude de cet expéditeur ont échoué. »

  27. iola le

    Bonjour!
    C’est un article très intéressant, je souhaite juste rajouter un point pour l’optimisation des « title » / « titre ».
    Il est préférable d’insérer les mots-clés et synonymes des mots-clés dans les titres. Tout simplement parce que la position du mot clé dans son contenu est pris en compte par les critères des « bots » des moteurs de recherche.
    Ex : –> mot-clé
    –> synonyme ou le 2ème mot-clé cible de la page /article

  28. michael le

    Bonjour,
    Article a bien prendre en compte, j’appliques ce qui est mentionné ici depuis 2 mois (suite à plusieurs lectures sur différents sites des mêmes informations) parce qu’avant, je n’y faisais pas attention…. résultat +40% par mois… et s’en faire trop de lien (du moins pas plus que d’habitude). Donc, critères primordial pour moi…

Poster un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prévenez moi de tous les nouveaux commentaires par email.

Ne plus afficher|Fermer
Suivez-nous sur Facebook !