Tout savoir sur WordPress

WP Umbrella : Un super plugin de Monitoring pour WordPress

En tant que visiteur, nous avons tous eu affaire à des sites temporairement inaccessibles. C’est extrêmement frustrant !

Pour le propriétaire du site internet en question c’est encore pire : il se passe parfois plusieurs heures/jours avant que le problème soit remonté à l’équipe technique. Ça peut être lourd de conséquences en terme de vente ou de réputation.

Je vais donc vous présenter un plugin WordPress dédié à l’uptime monitoring : WP Umbrella !

Qu’est-ce-que l’uptime monitoring ? 

Derrière cet anglicisme se cache une technologie qui consiste à envoyer une requête à un serveur web, afin de vérifier si celui si fonctionne. La requête permet également de récupérer plusieurs autres informations comme le TTFB (Time to first byte) qui correspond grosso modo au temps de réponse du serveur et donc à la performance de votre hébergeur web.

Si le serveur ne fonctionne pas, WP Umbrella vous enverra un email pour vous informer du problème en spécifiant le code erreur HTTP associé.

WP Umbrella : un plugin indispensable pour l’expérience utilisateur

Un plugin d’alertes avant tout !

Revenons-en à nos moutons ! La première utilité de WP Umbrella est avant tout de vous informer, ou d’informer votre agence digitale, en cas de plantage.

En version gratuite, le plugin vérifie si le site est en ligne toutes les 10 minutes. Il est possible d’augmenter cette fréquence à 1 minute. Si ce n’est pas le cas un email vous est instantanément envoyé avec le code http associé. 

C’est important pour l’expérience utilisateur, mais également pour le SEO. Google pénalise en effet les sites qui sont hors ligne au passage de ses robots. 

Le système de double notification (propriétaire du site + agence digitale) est par ailleurs idéal pour les gérants de PME qui ont bien souvent d’autres choses à gérer.

Monitorer la performance de son site WordPress

En 2020, tout le monde sait que le temps de chargement est un critère déterminent pour le SEO, mais également pour la conversation des visiteurs. 

Des plugins comme WP Rocket ou Imagify permettent ainsi de d’améliorer significativement le temps de chargement des sites WordPress. 

On l’oublie souvent, mais le temps de chargement d’un site est également lié à la qualité de l’hébergement web. WP Umbrella vous permet de suivre à la trace les moments où votre serveur est à la peine. 

Cela vous permettra de savoir quand vous devez éviter de faire des opérations de maintenance ou tout simplement changer d’hébergeur web !

Prévenir les erreurs PHP des thèmes et plugins

Dans une logique de prévention – ce qui permet au plugin de se démarquer de toutes les applications tiers d’uptime monitorring – WP Umbrella monitor également les erreurs PHP générées par les thèmes et les plugins. 

Cette feature permet aux développeurs de gagner énormément de temps (et parfois de serrer un peu moins les fesses) au moment de passer un site en production.

Elle permet aussi de voir à quel point certains plugins peuvent générer des problèmes et invite à réfléchir sur l’utilisation abusive de ces derniers ! 

Gérer plusieurs sites à la fois grâce à l’application web

Enfin, pour les personnes qui comme moi gèrent de nombreux WordPress, l’application web permet d’administrer un nombre illimité de sites.

Une version freemium entièrement satisfaisante 

La version gratuite du plugin WP Umbrella offre la quasi intégralité des features mais pour un seul site. J’ai rédigé un petit comparatif des différences entre les plans gratuits et payants ! Pour le reste, les plans gratuits et payants sont similaires !

Fréquence de monitoring : 10 minutes (gratuit) entre 1 et 10 minutes (payant)

Nombre de moniteurs : 1 zone à choisir (gratuit) ; 16 zones géographiques (payant).

Erreurs PHP : dashboard simple (gratuit) ; dashboard avancé (payant).

Rapport de performance hebdomadaire : feature intégralement payante

En espérant que cette belle découverte made in France (le plugin est édité par une bande de joyeux lurons lyonnais) vous sera utile ! 

Cet article a été mis à jour il y a 46 jours

Article écrit par Thomas

Software Engineer

Grand passionné des technologies web et de la science de l’informatique, je ne me restreins pas à un seul langage / une seule technologie. Je passe d’abord par une approche conceptuelle des projets avant d’admettre quel langage faut-il utiliser.

Développeur PHP / JavaScript. J’utilise ReactJS, NextJS et WordPress. Je m’amuse avec BabylonJS. Je versionne avec Git. Je compile avec Webpack et je déploie avec Now.

1 Commentaire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *